Accessibilité des gares : SNCF relance les travaux à la demande de Valérie Pécresse

Les Elus du Conseil d’Ile-de-France Mobilités, réunis hier sous la présidence de Valérie Pécresse ont unanimement adopté un vœu demandant à SNCF réseau de relancer et de mettre en œuvre les travaux programmés dans le cadre de l’accès aux gares par les personnes à mobilité réduite. Il s’agit d’engager les moyens financiers et humains nécessaires au maintien prioritaire des travaux de mise en accessibilité prévus au Schéma Directeur d’Accessibilité d’Ile-de-France, notamment en gare de Savigny-le-Temple-Nandy.

Le report de la mise en accessibilité de plusieurs gares d’Ile-de-France

Dans le courant de l’été 2017, SNCF Réseau a informé Ile-de-France Mobilités et les Maires des communes de plusieurs gares concernées (notamment Savigny-le-Temple-Nandy, Survilliers Fosses, Goussainville, Le Mée, Cesson) du décalage important des travaux permettant l’accès aux trains en toute autonomie par les personnes à mobilité réduite. Ces modifications de calendrier ont été décidées par SNCF Réseau, pour des raisons techniques. Les financements nécessaires à la réalisation de ces travaux avaient été prévus par la Région et Ile-de-France Mobilités.

Des mesures prises pour relancer les travaux

« La décision unilatérale de reporter la mise en accessibilité de plusieurs gares d’Ile-de-France par SNCF Réseau n’est pas acceptable. D’autant que nos engagements financiers sont tenus. C’est pourquoi, j’ai demandé à SNCF Réseau d’engager les moyens financiers et humains nécessaires au maintien des travaux de mise en accessibilité prévus, notamment en gare de Savigny-le-Temple-Nandy, près de laquelle se situe la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-et-Marne. Cette décision a d’ailleurs été votée hier à l’unanimité par le Conseil d’Administration d’Ile-de-France Mobilités. Tous les moyens devront être mis en œuvre pour , notamment en gare de Savigny-le-Temple-Nandy, près de laquelle se situe la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-et-Marne. Cette décision a d’ailleurs été votée hier à l’unanimité par le Conseil d’Administration d’Ile-de-France Mobilités. Tous les moyens devront être mis en œuvre pour reprogrammer ces travaux le plus tôt possible. Des calendriers précis des travaux devront être présentés aux élus et aux habitants concernés, conformément aux engagements pris initialementDes calendriers précis des travaux devront être présentés aux élus et aux habitants concernés, conformément aux engagements pris initialement. »

Valérie Pécresse, Président de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités

Les futurs aménagements des gares accessibles

Actuellement, 146 gares sont aujourd’hui accessibles en Ile-de-France dont 34 gares en cours d’aménagement entre 2016 et 2017. Un vaste chantier a été engagé pour la mise en accessibilité de plusieurs gares franciliennes : d’ici 2025, 268 gares (dont 209 gares SNCF) seront rendues accessibles pour 1,45 milliard d’euros. Ile-de-France Mobilités apporte 50% de ce budget nécessaire à la mise en accessibilité du réseau ferré (25 % Région, et 25% SNCF) et 70% pour la mise en accessibilité des points d’arrêts bus (environ 300 millions d’euros).

Les gares seront équipées d’ascenseurs, d’escalators,  de quais à bonne hauteur, de rampes d’accès, des fauteuils dans les lieux d’attente, de bandes podotactyles d’éveil à la vigilance, de bandes de guidage, de balises sonores, et les obstacles aux abords des gares seront supprimés.

Entrée de Train au quai pour les personnes à mobilité réduite
Accessibilité des gares, relancement des travaux