Des gares plus modernes et accessibles

Publié le 31 octobre 2017

De nombreux projets engagés pour une meilleure accessibilité des voyageurs

 

D’ici 2024, 268 gares seront rendues accessibles en Île-de-France avec un investissement de 1,4 milliard d’euros financés à hauteur de 50% par Île-de-France Mobilités, 25% par la Région et 25% par la SNCF.

Depuis fin 2017, 23 gares supplémentaires ont été rendues accessibles et 98 le seront d’ici 2021.

L’accessibilité, c’est offrir plus de confort à tous les voyageurs : ascenseurs, espaces d’accueil plus larges et plus lisibles, rampes d’accès, amélioration de l’information voyageurs, …

L’accessibilité, c’est tenir compte de tous les handicaps, dans tous les transports. Quelques exemples d’actions mises en place :

  • 100 % des stations de métro sont équipées de systèmes d’information visuels et sonores sur les quais.
  • Sur les lignes 1, 2, 3, 5, 9, 13 et 14 du métro, les plans de lignes sont dynamiques (lumière sur chaque station). Sur ces lignes et sur la ligne 4, la station suivante est annoncée par un message sonore.
  • 379 lignes de bus sont accessibles ainsi que 100 % des tramways et des bus Tzen.
  • Le transport scolaire de tous les élèves, apprentis et étudiants en situation de handicap est assuré : plus de 10 000 élèves utilisent chaque jour cette solution de transport.

Île-de-France Mobilités soutient et participe au financement du service PAM, service de transport à la demande de porte à porte, réservé aux personnes titulaires d’une carte d’invalidité 80% minimum, ne pouvant pas utiliser les transports en commun. Ce service est soutenu à hauteur de 2 millions d’euros par la Région et fonctionne pour tous les départements d’Île-de-France.

Du neuf et des innovations en gare

Suivez en direct le nombre d’espaces de microworking dans les gares d’Île-de- France
sur 150 espaces de microworking en gare
sur 150
espaces de microworking en gare

 

D’ici à 2025, 3 milliards d’euros seront consacrés à la modernisation des gares franciliennes. Au-delà de la rénovation des bâtiments, l’ambition est d’y intégrer plus de confort et de services :

  • Toilettes (120 gares à terme contre 46 seulement aujourd’hui)
  • Espaces de microworking (150 gares concernées, dont 70 dès 2017) : espaces chauffés, confortables et équipés de Wifi
  • Commerces et services

Pour en savoir plus sur les gares et l’accessibilité