Franciliens, pensez vélo avec Véligo

Et si vous profitiez du beau temps pour faire un peu de vélo ? Avec Véligo, Île-de-France Mobilités (anciennement STIF) vous incite à utiliser ce moyen de déplacement écologique et agréable en complément des transports en commun, sans soucis de recherche d’une place de stationnement sécurisé. Ce service très apprécié des voyageurs vous permet de garer votre vélo près d’une gare ou d’une station de transports en commun en toute sécurité.

Île-de-France Mobilités agit pour une meilleure intermodalité des transports

Selon une étude menée par Île-de-France Mobilités  et l’Inserm, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale et publiée en septembre 2016, 2% de la population d’Île-de-France utiliseraient leur vélo au quotidien, contre 29% pour les transports en commun. Pourtant, le vélo est à l’origine de l’activité physique la plus importante dans le cadre des déplacements quotidiens, avec 48 minutes en moyenne par utilisateur. Soit largement plus que les 30 minutes recommandées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) dans le cadre d’une vie saine.

Les espaces Véligo pour garer son vélo en toute sécurité

En mettant à votre disposition des espaces Véligo à proximité des gares et stations, Île-de-France Mobilités (anciennement STIF) vous permet d’accéder facilement à des espaces sécurisés. Accessibles 7 jours sur 7, ils offrent aux détenteurs d’un forfait Navigo la possibilité de garer leur vélo dans un abri éclairé, facile d’accès et sous vidéoprotection.

20 000 places Véligo d’ici 2020

Plus de soixante espaces Véligo sont aujourd’hui disponibles en région Île-de-France. Plusieurs espaces ont été ouverts récemment à :

• Ozoir-la-Ferrière et Tournan-en-Brie, en Seine-et-Marne
• Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne
• Argenteuil dans le Val-d’Oise
• la gare Montparnasse à Paris
• et à la gare de Massy-Palaiseau dans l’Essonne

L’objectif de cette politique de déploiement est de créer 20 000 places, en consignes sécurisées Véligo et abris en accès libre, d’ici 2020.