Île-de-France Mobilités fait évoluer l’aménagement intérieur des bus pour un meilleur confort pour les voyageurs

Publié le 2 juillet 2018

Du 12 au 14 juin, deux nouveaux bus MAN et IVECO ont été présentés au Salon Européen de la Mobilité. Ils correspondent aux nouvelles normes de confort voulues par Île-de-France Mobilités pour l’ensemble des bus du réseau francilien. Ils seront déployés sur les réseaux de Meaux et d’Argenteuil.

Île-de-France Mobilités fait évoluer l’aménagement intérieur des bus pour un meilleur confort pour les voyageurs

1 – Une nouvelle norme de confort pour l’ensemble des bus franciliens

  • Plus de sécurité grâce à des caméras et un éclairage renforcé, y compris sous les sièges.
  • Une circulation facilitée à l’intérieur du bus avec une allée centrale plus large et une troisième porte de sortie
  • Plus de confort : prises USB, appuis pour les personnes debout, strapontins, espaces pour objets volumineux, confort des sièges et travail sur la lumière
  • Une accessibilité renforcée avec des espaces différenciés et clairement identifiés pour les fauteuils roulant et pour les poussettes et des sièges réservés aux personnes fragiles d’une autre couleur pour permettre une identification rapide
  • Une information voyageurs plus claire et homogène grâce à une identité commune (signes, repères et codes communs dans tous les bus) ainsi que le possibilité de diffuser des messages sonores (par exemple pour rappeler la possibilité d’arrêt à la demande le soir)
  • Une propreté renforcée grâce à des matériaux conçus pour être faciles d’entretien.

2 – Des économies d’échelle

Île-de-France Mobilités finance aujourd’hui le renouvellement par les opérateurs de leurs flottes représentant, au total, des 9 500 bus en Île-de-France. La démarche de standardisation des équipements contribuant au confort du voyageur présente de nombreux avantages opérationnels et économiques :

  • Une maintenance simplifiée (pièces de rechange standardisées),
  • Une exploitation facilitée : les véhicules sont les mêmes partout ce qui facilite notamment la gestion évolutions d’exploitation (renforts ponctuels, pannes, …)
  • Des économies d’échelle : la production en large série limite les références et permet d’acquérir à un meilleur coût.

3 – Une réflexion pour anticiper l’arrivée de la concurrence

Les réseau des transports en Île-de-France doit constituer un réseau unique de transports. Île-de-France Mobilités est obligatoirement le garant de la qualité de service rendu.

Le calendrier de la mise en concurrence des opérateurs de transports est fixé par la loi :

  • 2021 pour les bus de grande couronne
  • 2024 pour les bus RATP

4 – Un design commun à l’ensemble des bus franciliens

Avec une livrée aux couleurs d’Île-de-Mobilités pour tous les nouveaux bus et un cahier des charges commun pour l’aménagement intérieur des bus pour les prochains marchés, Île-de-France Mobilités a défini un design commun à l’ensemble des bus franciliens ce qui contribue à renforcer l’identité des transports en commun en Île-de-France.

Zoom : l’exemple du tissu Île-de-France Mobilités

Une gamme de 16 couleurs a été définie par Île-de-France Mobilités, qui permettra d’équiper dorénavant l’ensemble des trains, métros, bus et tramways avec des combinaisons de couleurs diverses selon les projets.

Plusieurs objectifs à cette démarche :

  • Efficacité économique : rationalisation des commandes de tissus et industrialisation d’une seule gamme de tissus plutôt que plusieurs dizaines actuellement
  • Facilité en réapprovisionnement, maintenance et stockage pour les transporteurs
  • Définition de standard de qualité homogène et performant pour la composition du tissu (résistance à l’usure, facilité de nettoyage…)
  • Développement d’une cohérente pour le réseau aux yeux des voyageurs

Le motif (« Territoire ») de ce tissu avait été choisi par les Franciliens en juillet 2017 lors d’une consultation sur internet : ce motif (parmi trois choix) avait remporté 43% des votes des 70 000 Franciliens à s’être rendus sur le site dédié à la consultation.

Le motif est composé de lignes de couleur, semblables aux lignes du réseau de transport, qui se superposent sur un fond ton sur ton.

 

La climatisation dans les bus

La question du confort et notamment « le confort climatique » n’est pas une question accessoire, elle est au cœurs des préoccupation d’Île-de-France Mobilités afin d’améliorer les conditions de transports pour tous les Franciliens.

• Grâce au renouvellement massif des trains lancé avec la Révolution des transports (67% des 708 trains sont déjà commandés) la climatisation dans les trains va très fortement progresser.

• Dans les métros, les rames des lignes 1, 2, 5, 9 bénéficient de ventilation réfrigérée ainsi qu’une partie de celles de la ligne 14. Le renouvellement des rames des autres lignes est en cours, en commençant par la ligne 4 et la ligne 11 qui bénéficieront ainsi également de la ventilation réfrigérée.

• Toutes les lignes de tramway disposent de climatisation sauf le Tram 1. Mais le renouvellement des rames est prévu à l’horizon 2022.

• A partir de 2019, les nouveaux bus achetés par Île-de-France Mobilités seront équipés d’une climatisation douce.
Cette décision fait suite à des travaux engagés en concertation avec la FNAUT, visant à définir les conditions de confort climatiques adaptées aux différents types de bus.
Les constructeurs seront appelés à faire des propositions optimisées de ventilation réfrigérée dans les prochains appels d’offres.

Ce projet de climatisation dans les bus s’inscrit dans une volonté plus large d’améliorer le confort dans les bus en Île-de-France avec une réflexion complète autour de l’aménagement intérieur des bus.