Île-de-France Mobilités poursuit la modernisation des gares

Dans le cadre de la Révolution des Transports, Valérie Pécresse souhaite faciliter la vie quotidienne des Franciliens en améliorant leur mobilité et les conditions dans lesquelles ils se déplacent. Plus de 3 milliards d’euros seront investis d’ici 2025 pour que les gares franciliennes soient multimodales, plus confortables, accessibles, sécurisés et connectées.

Communiqué de presse 13 décembre 2017

Des gares connectées : 80 nouvelles gares équipées d’espaces d’attente connectés

Début 2017, Île-de-France Mobilités a lancé le programme d’aménagement d’espaces de microworking pour équiper 70 gares d’espaces connectés. Ainsi, avant de prendre leur train, leur tram ou leur bus, les voyageurs pourront mettre à profit leur temps d’attente dans ces espaces confortables et chauffés, équipés de prises électriques et d’une connexion Wi-Fi gratuite.

Île-de-France Mobilités poursuit comme prévu l’installation de ces espaces et a décidé d’équiper 80 gares franciliennes supplémentaires. SNCF Gares & Connexions est en charge de mettre en place le programme financé en totalité par Île-de-France Mobilités.

Les espaces font entre 2 et 50m2 et sont généralement situés au cœur du bâtiment principal de la gare. Ils sont accessibles à tous les voyageurs désireux de s’avancer dans leur journée de travail et de gagner du temps, ou simplement de recharger leur téléphone !

Infographie : Espace gare connecté
Agrandir

Un espace concentration permet de s'installer pour un moment plus long et de façon plus confortable, fauteils, tablettes individuelles fixe. Un espace spacieux permet de travailler sur le pouce, rechargement de son téléphone, tablette pour poser ses affaires. Un dynamique permet de travailler en assis-debout et de téléphoner en toute confidentialité, table d'hôte, cloisonnettes.

 Des gares sécurisées : la gare Saint Lazare s’équipe de portiques

La gare Saint Lazare est la deuxième gare d’Europe en termes de flux de voyageurs derrière la gare du Nord. Malgré son importance et le fait que ce soit essentiellement des Franciliens qui la fréquentent, c’est aujourd’hui la seule grande gare d’Île de France à ne pas être équipée de portiques.

En septembre 2016, Valérie Pécresse a demandé à SNCF de mettre en place ces équipements qui sont nécessaires à la fois pour lutter efficacement contre la fraude, mais également pour préparer la révolution du Smart Navigo (post paiement, utilisation du smartphone, etc.).

Île-de-France Mobilités prend en charge 100% du coût de l’installation soit 14 Millions d’euros.

Les travaux d’installation de ces portiques qui se termineront à l’été 2019 seront réalisés en minimisant au maximum l’impact sur la circulation des voyageurs dans la gare. Par ailleurs, la mise en place de ces portiques est également l’occasion pour SNCF de réorganiser l’abord des quais pour mieux agencer les commerces et les services mais aussi d’améliorer l’information (affichage des horaires) et la signalétique.

Ce sont 1 800 « tourniquets », dont certains datent de plus de 30 ans, qui vont également être remplacés par ces nouveaux modèles ou ajoutés dans des gares non équipées, afin qu’en fin d’année 2019, 90 % des voyageurs transitant par une gare francilienne passent effectivement par des valideurs (contre 80 % aujourd’hui).

SNCF et Île-de-France Mobilités ont fait le choix d’un saut technologique permettant de gérer des flux importants (meilleure détection y compris pour des enfants, système de portes pivotantes…) et prenant mieux en compte l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. La Commission d’accessibilité de SNCF constituée de représentants des associations a été associée à l’appel d’offre passé par SNCF.

Des gares plus accessibles : 929 millions d’euros pour rendre les gares accessibles à tous

Île-de-France Mobilités vient d’approuver le deuxième volet du programme de financement de mise en accessibilité des 209 gares SNCF d’Île-de-France pour un montant de 929 millions d’euros. Ce vaste chantier engagé permettra aux personnes à mobilité réduite d’accéder sans difficulté à 268 gares franciliennes (SNCF et RATP) d’ici 2024, soit près de 95% du trafic ferroviaire francilien. Au total, 1,45 milliard d’euros sera investi pour la mise en accessibilité de ces gares.

Aujourd’hui, 146 gares sont déjà accessibles en Île-de-France dont 34 ont été aménagées entre 2016 et 2017.

Les travaux de mise en accessibilité signifient l’installation d’ascenseurs, d’escalators, de rampes d’accès, de fauteuils dans les lieux d’attente, des bandes podotactyles d’éveil à la vigilance, de balises sonores, de bandes de guidage, le rehaussement des quais pour un accès direct aux trains et la suppression des obstacles aux abords des gares. Pour mener à bien ces travaux, 50% du budget est financé par Île-de-France Mobilités, 25 % par la Région Île-de-France et 25% par la SNCF.

Des gares intermodales et accessibles

Plusieurs projets d’aménagements de gares ont été présentés au Conseil d’Île-de-France Mobilités comme celui de la gare de Poissy qui a été concerté avec le public en juin 2017, la gare de Melun, la gare de Saint-Denis ou encore l’aménagement autour des gares de Lyon-Bercy-Austerlitz.

L’exemple de la rénovation complète de la gare de Saint Denis
5ème gare d’Île-de-France (hors gares parisiennes), la gare de Saint Denis est fréquentée par plus de 90 000 voyageurs/jour. Elle dispose d’une offre de transport importante (2 lignes de trains, 2 lignes de trams, 3 lignes de bus) qui est amenée à se renforcer encore dans les prochaines années.

Le dynamisme du territoire et l’évolution de l’offre de transport augurent une augmentation de la fréquentation estimée à 70% à l’horizon 2030, soit 150 000 voyageurs par jour pour une gare qui est d’ores et déjà congestionnée en heure de pointe.

De plus l’accessibilité pour les personnes à mobilités réduite est incomplète, la signalétique peu lisible, notamment pour l’information sur les correspondances.

Pour répondre aux besoins des voyageurs, Île-de-France Mobilités a lancé les études pour améliorer la situation. Elles ont été présentées au public du 11 septembre au 6 octobre 2017.

Vue générale de l’aménagement de la gare de Saint-Denis

Déplacement de la station de tram 1, rehaussement des quais, création d’un nouveau passage souterrain, augmentation des places pour les vélos, modernisation de l’information intégrant les différents modes de transport en commun, faciliter le passage de l’un à l’autre, etc. Les travaux commenceront par la mise en accessibilité de la gare dès 2018 pour un budget global de 65 millions d’euros.

Les détails du projet et le bilan de la concertation sont consultables ici : http://www.amenagementgare-saint-denis.fr/ 

Contacts Presse
–> Sébastien Mabille : 01 47 53 28 42 – [email protected] 
–> Hélène Duguet : 01 82 53 80 90 – [email protected] 

Sur le même sujet