La 300ème rame du Francilien est arrivée !

Publié le

Depuis 2009, le Francilien est progressivement entré dans le quotidien des voyageurs des lignes E, J, L, H, K et P. Douze ans plus tard, la 300ème rame a quitté les hangars d’Alstom, à Crespin dans le Nord pour rejoindre dès jeudi 29 avril la ligne P au départ de la Gare de l'Est, à Paris. L’occasion de faire le point sur ce train du quotidien.

300ème rame du Francilien © Samuel Dhote / Alstom
300ème rame du Francilien © Samuel Dhote / Alstom

Si vous voyagez sur les lignes E, J, L, H, K et P, vous connaissez le Francilien. C’est ce train qui vous transporte, avec ses formes rondes, ses couleurs joyeuses et son aménagement confortable aux circulations fluides. Depuis décembre 2009, le Z50000, c’est son nom technique, a remplacé progressivement les anciens « petits gris » jusqu’à s’imposer dans notre paysage ferroviaire quotidien.

La 300ème rame du Francilien, sur le site Alstom de Crespin © Samuel Dhote / Alstom
La 300ème rame du Francilien, sur le site Alstom de Crespin © Samuel Dhote / Alstom

Le Francilien, c’est plus de ponctualité, plus de sécurité et un confort amélioré.

En effet, le Francilien présente de meilleures performances d’accélération, de freinage et de fiabilité. Équipé de larges écrans, il propose une information en temps réel cruciale en situation perturbée.

300ème rame du Francilien © Samuel Dhote / Alstom
300ème rame du Francilien © Samuel Dhote / Alstom

Avec ses portes larges, son chauffage au sol, ses 944 places assises, ses grandes vitres, ses lumières zen et ses larges couloirs, ce train « boa » peut être traversé sans encombre d’un bout à l’autre. Une configuration ouverte qui accentue un sentiment de sécurité renforcé par la présence de vidéoprotection à bord.

Avec l’arrivée de cette 300ème rame, les trains de type Francilien représentent désormais ¼ du parc ferroviaire dans la région. Au-delà du confort intérieur de ce matériel, l’intérêt d’un équipement identique en nombre c’est une exploitation et une maintenance facilitées et d'une fiabilité améliorée.

Alors, prêts à embarquer à bord de la 300ème rame du Francilien avec nous ?