[Les travaux avancent] Prolongement du RER E à l’ouest

Le prolongement du RER E jusqu’à Mantes-la-Jolie a pour objectif de mieux desservir les communes de l’ouest francilien le long de la Seine tout en offrant une alternative performante et capacitaire au RER A, aujourd’hui saturé en heures de pointes. Sa mise en service est prévue en deux temps, d’abord en 2022 jusqu’à Nanterre-La Folie, puis en 2024 à Mantes-la-Jolie.

Le chantier de ce projet structurant pour l’Île-de-France bat son plein. Retour en image et en vidéo sur les nombreux travaux d’aménagements en cours sur l’ensemble du linéaire de la future ligne.

 

 

Le « gros » du chantier se déroule actuellement à Nanterre et Courbevoie

 

Tout d’abord à Nanterre, deux ponts sont en cours de construction ainsi qu’un passage souterrain qui servira de liaison avec la future ligne 15 du futur Métro automatique du Grand Paris Express. Ce site servira également à accueillir le site de remisage des trains en exploitation. La directrice du projet fait le point en vidéo :

La directrice du projet fait le point sur l'avancée des travaux à Nanterre

 

En parallèle, plusieurs opérations sont réalisées à Courbevoie pour préparer l’arrivée du tunnelier qui sera chargé de creuser le tunnel entre Nanterre et Haussmann – Saint-Lazare. Un puits d’entrée de 38 mètres est notamment en cours de creusement. Un dispositif qui permettra l’évacuation des déblais par voie maritime est également au programme. Enfin, sous le CNIT, des travaux sont menés pour reprendre les fondations du bâtiment afin de permettre la construction de la nouvelle gare du RER E.

Le chantier est également bien engagé à Courbevoie où doit bientôt arriver le futur tunnelier

D’importants travaux de modernisation sont en cours sur l’actuelle ligne J

 

Côté Yvelines, sur la ligne J en exploitation, plusieurs chantiers sont en cours, en entrée de gare de Poissy, les équipes du projet travaillent depuis septembre 2017 à l’élargissement du pont-rail situé rue de la Gare, ce qui permettra d’ajouter une troisième voie pour les trains et de fluidifier les circulations ferroviaires.

Travaux en gare de Poissy

 

 

En gare d’Aubergenville-Elisabethville, des travaux sont réalisés pour allonger et rehausser les quais. Il est également prévu de remplacer les abris voyageurs actuels par de nouveaux équipements plus confortables.

Travaux en gare d’Aubergenville-Elisabethville

 

 

Enfin à Paris, un puits est en cours de creusement depuis mi-décembre 2017. Il permettra aux ouvriers d’accéder au futur tunnel. Afin d’éviter les nuisances sonores, un hangar acoustique a été mis en place en février.

Terrassements dans le 8ème arrondissement de Paris

 

 

Le projet en bref

 

Le projet de prolongement du RER E à l’ouest comporte 14 stations, dont une section entièrement nouvelle entre Saint-Lazare et Nanterre – La Folie (avec la construction de 3 nouvelles gares) puis la reprise des voies de la ligne J du Transilien entre Nanterre et Mantes-La-Jolie qui seront modernisées en profondeur pour l’occasion. Trois départements sont concernés : Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines.

Le projet est piloté par Île-de-France Mobilités qui en a confié la maîtrise d’ouvrage à SNCF Mobilités pour l’exploitation des services de transports et SNCF Réseau pour l’infrastructure de transport du réseau ferré national.

Le financement est quant à lui assuré par 8 partenaires l’État, Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France, le département des Hauts-de-Seine et des Yvelines, Paris, la Société du Grand Paris et la SNCF pour un montant de 3,80 milliards d’euros pour l’infrastructure, et 1,8 milliards d’euros pour le matériel roulant. L’exploitation de la future ligne sera financée à 100% par Île-de-France Mobilités.

55 km de voies nouvelles sont prévues (dont 47 rénovées et réaménagées). Le prolongement du RER E permettra un trajet de 40 min entre Saint-Lazare et Mantes-la-Jolie. Près de 620 000 voyageurs quotidiens sont attendus à la mise en service.

 

 

 

Retrouvez toute l’actualité sur le projet sur : www.rer-eole.fr