Trois nouveaux projets de Parc Relais permettent la création de 1815 places supplémentaires

Le plan des 10 000 nouvelles places de Parcs Relais prévues à l’horizon 2020 avance à grands pas. La décision de créer 1815 places à Montereau, Étampes et Émerainville-Pontault-Combault a été actée lors du Conseil du 3 octobre 2017. Au total, ce sont désormais près de 6600 places qui sont prévues et financées par Île-de-France Mobilités.

Parc Relais d’Étampes (ligne C)

Prévu pour 2019, sa capacité sera de 487 places, avec 39 places au sol et 448 places en ouvrage, dont des places réservées aux personnes à mobilité réduite, aux covoitureurs, aux véhicules électriques et aux deux roues motorisées. Ce Parc Relais sera créé sur 3 demi-niveaux dont 1 enterré.

Île-de-France Mobilités et la SNCF (maitre d’ouvrage) travaillent en collaboration avec l’Architecte des Bâtiments de France, qui a souhaité une insertion paysagère et un traitement architectural prenant en compte la proximité immédiate de la Tour de la Guinette (donjon du Château fort du Xème siècle), classée monument historique.

maquette parc relais etampes

Parc Relais de Montereau (ligne R)

Ce Parc Relais comptera 890 places avec des places également  réservées aux personnes à mobilité réduite, aux covoitureurs, aux véhicules électriques et aux deux roues motorisées. Il sera gratuit pour les usagers des transports, et le stationnement réglementé aux abords sur la voirie.

Tout comme le Parc Relais d’Etampes, il doit être mis en service en 2019.

Parc Relais d’Emerainville Pontault-Combault (ligne E)

À sa mise en service début 2020, ce nouveau Parc Relais de neuf demi-niveaux aura une capacité de 439 places, avec des places réservées aux personnes à mobilité réduite, aux covoitureurs, aux véhicules électriques et aux deux roues motorisées.

Le Parc Relais sera payant (40€ par mois), et le stationnement aux abords sur la voirie sera réglementé et limité à 2 heures.

maquette parc relais Emerainville