Navigo Liberté + : les règles de correspondances à connaître

Publié le

Vous avez opté pour Navigo Liberté + mais vous vous demandez jusqu’où votre passe peut vous transporter et quelles correspondances sont autorisées ? On fait le point.

Voyageurs en attente d'un bus devant la gare Saint Lazare
Du métro au bus, il n'y a qu'un pas avec Navigo Liberté +

A vous Paris intra-muros et les aéroports ! Avec Navigo Liberté + vous pouvez circuler comme vous le voulez dans Paris intra-muros et rejoindre les aéroports d'Orly et de Roissy Charles-de-Gaulle. A chaque validation vous avez 1h30 pour faire toutes les correspondances que vous voulez, mais attention : restez bien dans la zone contrôlée pour ne payer qu’un seul trajet !

Quel est le prix d’un trajet avec Navigo Liberté + ?

En voyageant avec Navigo Liberté +, vous serez facturé le mois suivant du prix d’un trajet :

  • 1,49€ (ou 0,74€ en tarif réduit) pour un trajet sur une ligne de métro, bus, tramway ou RER dans Paris
  • 2,98€ (ou 1,49€ en tarif réduit) pour un trajet sur une ligne de bus longue distance (destinations au-delà de deux zones)
  • 8,50€ pour un trajet sur la ligne OrlyBus
  • 12€ pour un trajet sur la ligne RoissyBus

Comment (bien) prendre une correspondance avec Navigo Liberté + ?

Avec Navigo Liberté +, vous pouvez effectuer autant de correspondances que vous le souhaitez et emprunter plusieurs modes de transport, pendant 1h30 après la première validation.

Vous serez facturé de la manière suivante (les prix sont indiqués en plein tarif) :

Récapitulatif du prix des correspondances avec Navigo Liberté +
Ainsi par exemple, en prenant un métro puis un bus, vous ne serez facturé que d’un trajet, soit 1,49€. En prenant un métro puis RoissyBus, vous serez facturé d’un trajet de métro (1,49€) et d’un trajet RoissyBus (12€), soit 13,49€.
  • Pour ne payer qu’un seul trajet, effectuez vos correspondances dans la « zone contrôlée »

Pour effectuer vos correspondances en ne payant qu’un seul trajet, restez bien dans la« zone contrôlée » : il s’agit de la zone intérieure d’une station ou d’une gare qui est délimitée par des équipements de validation d’entrée et des équipements de sortie. Dans cette zone, l’utilisateur doit avoir un titre de transport valide. 

  • Comment ?

En suivant bien les cheminements, panneaux et signalétiques indiquant les correspondances, et donc sans sortir par les équipements ou portes de sortie.

A Gare de Lyon par exemple, la correspondance depuis la ligne 14 vers la ligne 1 ne se fait pas par les escaliers du milieu du quai mais par ceux situés au bout du quai, comme l’indique le panneau sur la photo ci-dessous :

Signalétique indiquant les correspondances à Gare de Lyon

Attention ! Si vous sortez de la zone contrôlée et y entrez à nouveau (en validant de nouveau votre passe), vous serez facturé d’un nouveau trajet.

A noter que dans les 5 correspondances suivantes, vous ne serez pas facturé d’un deuxième trajet :

  • Porte de Clichy (métro 13) - Porte de Clichy (RER C) ;
  • Porte Maillot (métro 1) - Neuilly-Porte Maillot (RER C) ;
  • St Michel (métro 4) - Saint Michel Notre-Dame (RER B et C) ;
  • Austerlitz (métros 5 et 10) - Austerlitz (RER C) ;
  • Les Halles (métro 4) - Châtelet-Les Halles (RER A, B et D) ;
  • Saint-Lazare (métro 3, 12, 13, 14) – Gare Saint-Lazare (Transilien L – Haussmann Saint-Lazare (RER E).

Par exemple, si je prends le métro 13 puis le RER C à Porte de Clichy, je vais sortir de la zone contrôlée, mais je ne serai facturé que d’un trajet.

Pour rappel, la validation est obligatoire avant chaque trajet lors de l’entrée sur le réseau et/ou de la montée dans le véhicule, mais aussi, le cas échéant, lors des correspondances et en sortie, sous peine de se trouver en infraction.