Chargé de projet modélisation des flux liés aux Jeux Olympiques et Paralympiques

DOMAINE :
Etudes / Prospective
CADRE D'EMPLOIS :
Ingénieurs territoriaux
STATUT DU POSTE :
CDD
CATÉGORIE :
Catégorie A
LOCALISATION :
Paris (75)

Missions du poste


Activités

Dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques qui se tiendront à Paris en 2024, Île-de-France Mobilités prépare la desserte en transports collectifs pour les spectateurs des différentes compétitions et évènements qui se dérouleront pendant les Jeux ainsi que pour une partie des personnes accrédités (volontaires, médias…). Organiser cette desserte tout en préservant le bon fonctionnement général de l’Île-de-France représente un challenge exceptionnel compte tenu du nombre des millions de spectateurs attendus et de la durée de cet évènement.

 A cet effet, Île-de-France Mobilités travaille en étroite collaboration avec les opérateurs de transports collectifs et les gestionnaires d’infrastructures et de manière plus spécifique avec le comité d’organisation des Jeux Olympiques (le COJO Paris 2024), la Délégation interministérielle aux Jeux Olympiques (la DIJOP) et la Préfecture de police.

 Île-de-France Mobilités pilote différents groupes de travail qui couvrent l’ensemble des actions à prévoir pour faire de ce défi une réussite (prévision des flux de déplacements, conception et préparation du plan de transport, prise en charge des personnes à mobilité réduite, dispositif d’information voyageurs spécifique, gestion des flux, travel demand management etc.). Le poste à pourvoir entre dans le cadre de la prévision des flux de déplacements qui est une donnée d’entrée pour l’ensemble des thématiques d’étude. Il fait partie de l’équipe projet « Jeux Olympiques et Paralympiques » constituée par des agents de différentes directions d’Île-de-France Mobilités et coordonnée par la Direction Prospective et Etudes.

Raison d’être du poste

La modélisation des flux dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques repose sur deux outils :

  • Un modèle simplifié sous Excel qui permet d’estimer la fréquentation des interstations les plus chargées du réseau ferré de transports collectifs francilien pendant les Jeux olympiques et paralympiques. Ce modèle a été développé dès la phase de candidature de Paris aux JOP 2024.
  • Un modèle détaillé visant à produire des prévisions heure par heure pendant les JOP Paris 2024 sur l’ensemble du réseau ferré de transports collectifs francilien. Ce modèle est en cours de développement. Il est étroitement articulé avec le modèle ANTONIN d’Île-de-France Mobilités. Il alimentera les études sur le plan de transport pendant les JOP ainsi que les outils qui seront développés pour permettre la mise en place de mesures d’information voyageurs et de Travel demand management en amont et pendant les JOP.

Le-la chargé-e d’étude est en charge de la modélisation des flux pour les Jeux Olympiques et Paralympiques à l’aide de ces deux outils. Il est placé sous la responsabilité hiérarchique du chef de département Modélisation & Evaluation de Projets, Fonctionnellement, le-la chargé-e d’étude est également en lien direct avec la chefferie de projet pour la préparation des JOP Paris 2024 au sein d’Île-de-France Mobilités ainsi qu’avec les responsables des différents groupes de travail thématiques qui s’appuient sur les prévisions de flux (plan de transport, plan de transport PMR, information voyageurs …).

 

Profil recherché


Expériences et compétences

Activités du poste

Le-la chargé-e d’études a à sa charge le développement et l’actualisation des modèles de flux pour les Jeux Olympiques et Paralympiques tant pour le modèle simplifié que pour le modèle détaillé.

Il réalise les études de flux notamment à partir des données fournies par le COJO Paris 2024 concernant les compétitions et évènements qui se dérouleront pendant les JOP et la connaissance des caractéristiques des spectateurs.

Il prépare les présentations de ces résultats pour les différents comités auxquels participe Île-de-France Mobilités. Il les met en forme pour communication aux opérateurs de transport.

Il participe également au suivi du projet de mesure de l’affluence en temps réel par les opérateurs de transport dans le cadre des JOP.

Connaissances mobilisées

  • Connaissance de la modélisation des déplacements (principes méthodologiques, utilisation des logiciels de modélisation) ;
  • Connaissance du secteur des transports collectifs et du contexte des déplacements en Ile-de France ;
  • Bonne maîtrise de l’anglais (la plupart des articles scientifiques ou manuels d’utilisation des logiciels de modélisation étant rédigés en anglais) ;
  • Maîtrise des outils de bureautique et SIG ;
  • Maitrise d’un langage de programmation (Python)
  • Compétences requises :
  • Synthétiser, expliquer (à l’oral, à l’écrit) ;
  • Comprendre, conseiller, aider ;
  • Elaborer une méthode, la développer avec rigueur et précision ;
  • Savoir travailler en équipe et en transversalité avec les autres départements.

Profil du-de la candidat- e

  • Bac +5 Ecole d’ingénieur, Master spécialisé dans les transports,
  • Une première expérience (modélisation du trafic) serait appréciée.

Environnement du poste

La direction Prospective et études appréhende les évolutions de la mobilité en Île-de-France, propose des politiques de mobilité adaptées et accompagne les territoires dans leur mise en œuvre. Elle est organisée autour de trois départements.

Observations et prospective participe à la définition des orientations stratégiques en matière de politique de transport par la connaissance de la mobilité en Île-de-France, de l’usage des réseaux de transports et l’élaboration de scénarios prospectifs.

Études et PDUIF pilote des études de planification des transports sur des territoires à enjeux en Île-de-France. Il anime la mise en œuvre du PDUIF (Plan de déplacements urbains d’Île-de-France) par les collectivités locales franciliennes et coordonne l’élaboration des avis d’Île-de-France Mobilités sur les documents d’urbanisme. Il évalue les politiques publiques de mobilité.

Modélisation et évaluation de projets réalise des prévisions de la fréquentation des lignes de transports collectifs et des déplacements en Île-de-France à l’aide du modèle multimodal ANTONIN. Il évalue l’opportunité socio-économique des grands projets d’infrastructure.

Présentation du département Modélisation & Evaluation de projets

Le département Modélisation & Evaluation de Projets est l'un des trois départements composant la Direction Prospectives & Etudes. Il réalise pour le compte d’Île-de-France Mobilités les prévisions de l’évolution des déplacements et de la fréquentation des réseaux. Il évalue l’opportunité des grands projets d’infrastructures par la réalisation en particulier de bilans socio-économiques, ainsi que les décisions relatives aux évolutions d’offre de service. Le département appuie notamment ses travaux sur le modèle de prévision d’Île-de-France Mobilités, le modèle ANTONIN (Analyse des Transports et de l’Organisation des Nouvelles Infrastructure).

Ses missions consistent plus particulièrement à :

•    Analyser les données et réalise des études de diagnostic sur le fonctionnement des réseaux de transport, les évolutions urbaines et les déplacements ;
•    Réaliser des études à l’aide du modèle ANTONIN : prévision de la fréquentation des projets de nouvelles lignes de transports collectifs en Île-de-France, évolution de la fréquentation des lignes existantes en lien avec des évolutions importantes de l’offre ou le développement urbain, évolution des déplacements au niveau régional aux horizons futurs en lien avec les politiques de mobilité ou l’évolution des modes de vie ;
•    Etablir les bilans socio-économiques des projets d’infrastructures ;
•    Analyser les résultats de ces études pour identifier les conclusions nécessaires aux prises de décisions et en en assurer la présentation pédagogique auprès des autres services d’Île-de-France Mobilités (en particulier Direction des Infrastructures, Direction Ferroviaire, Direction Mobilité de Surface) ou de ses partenaires (opérateurs, gestionnaires d’infrastructures, techniciens et élus des collectivités) ;
•    Rédiger, dans les dossiers préalables aux concertations avec le public et les enquêtes d’utilité publique les parties portant sur les prévisions de fréquentation et l’évaluation socio-économique des projets ;
•    Faire évoluer la méthodologie et l’ergonomie du modèle ANTONIN pour améliorer la qualité des prévisions et sa facilité d’usage ;
•    Faire évoluer les méthodes d’évaluation de projets afin de mieux prendre en compte les objectifs des politiques menées par Île-de-France Mobilités et de tenir compte de l’évolution des méthodes préconisées par les services de l’Etat ;
•    Estimer les évolutions de recettes afférentes à la mise en services des projets.

Le département est composé de chargés d’études de prévisions de fréquentation et d’évaluations socio-économiques.