La Mobilité servicielle en Île-de-France

Publié le

Une vision globale de la mobilité est aujourd’hui essentielle pour faciliter la vie des voyageurs et proposer le meilleur choix pour se déplacer. C’est l’ambition du MaaS (Mobility as a Service) !

La stratégie MaaS d'Île-de-France Mobilités

La loi n°2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités (LOM) a doté Île-de-France Mobilités d’une nouvelle compétence d’organisation du développement des nouvelles mobilités. A ce titre, l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) francilienne exerce cette nouvelle prérogative et a pour ambition :

  • d’être un acteur de la mobilité servicielle en proposant un média numérique MaaS aux voyageurs ;
  • d’être maître d’ouvrage d’une plateforme MaaS comprenant à la fois une Plateforme Régionale d’Information pour la Mobilité (PRIM) et un Système d’Information et de Services pour la billettique (SIS) – destinée aux réutilisateurs de données et services ;
  • d’organiser plus largement la mobilité servicielle en Île-de-France, de promouvoir les bonnes pratiques et de définir les grands principes d’interactions entre les acteurs, conformément aux orientations des politiques publiques de mobilité. »

Si vous souhaitez en savoir plus sur la démarche d’Île-de-France Mobilités en matière de mobilité servicielle, n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse : [email protected]

Publication du guide de référence sur la mobilité servicielle en Ile-de-France

Les équipes d'Île-de-France Mobilités ont travaillé sur l’année 2020 à l’élaboration d’un guide sur la mobilité servicielle, en consultation avec de nombreux acteurs privés et publics de la mobilité.

Ce guide vise deux principaux objectifs :

  • Montrer l’ambition d’Île-de-France Mobilités d’être le MaaS de référence sur le territoire francilien ;
  • Proposer des bonnes pratiques et clarifier les grands principes d’interactions entre les acteurs de la mobilité en Île-de-France, afin de garantir le meilleur service possible aux usagers et soutenir des modèles économiques durables autour de la mobilité servicielle, au bénéfice de l’intérêt général.

Ouverture d’un dispositif d’échange avec les Opérateurs de Services Numériques Multimodaux

Le 1er juillet 2021, les nouvelles dispositions du code des transports relatives à la vente de services de mobilité par des Services Numériques Multimodaux entreront en vigueur (dispositions codifiées par l’article 28 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités). 

Dans cette perspective, Île-de-France Mobilités engage dès à présent des analyses préliminaires sur les modalités de la mise en application de ces dispositions pour les services de mobilité gérés par Île-de-France Mobilités

Les opérateurs de services numériques multimodaux qui souhaiteraient porter à la connaissance d’Île-de-France Mobilités leur intérêt ou bien des éléments relatifs à ce sujet sont invités à se rapprocher d’Ile de France Mobilités à l’adresse suivante :  [email protected]

Étant donné les limites de capacité d’intégration d'Île-de-France Mobilités, seuls les 4 premiers partenaires ayant procédé à la signature conjointe de l’accord de confidentialité avec Île-de-France Mobilités pourront débuter les travaux d’intégration avec Île-de-France Mobilités à partir du 1er juillet 2021. Les partenaires suivants se verront proposer une phase de dialogue qui débutera à partir du 1er juillet 2021 selon leur ordre de candidature. Elle pourra déboucher sur un début de travaux conjoints à partir du 1er janvier 2022, sous réserve de la capacité d’intégration d'Île-de-France Mobilités et de l’ordre de signature des accords de confidentialité.