Enquête publique complémentaire pour le prolongement du Tram 13 Express

Le projet du Tram 13 Express qui vise à relier Saint-Cyr-l’École à Achères dans le département des Yvelines continue de se concrétiser. Alors que la première phase du projet est d’ores et déjà en cours de travaux entre Saint-Cyr et Saint-Germain-en-Laye, le prolongement au nord de la ligne entre Saint-Germain et Achères fait l’objet d’une enquête publique complémentaire du 8 janvier au 9 février 2018 afin de permettre aux habitants des communes concernées par ce prolongement de s’exprimer quant à la faisabilité d’un tracé urbain alternatif devant passer notamment par la gare RER de Poissy.

Le contexte

Déclaré d’utilité publique en 2014, le Tram 13 Express doit améliorer les déplacements dans les Yvelines par ce mode fiable et performant qui transportera 38 500 voyageurs par jour. Il reprendra pour partie la ligne ferroviaire existante de la Grande Ceinture (GC).

Cette nouvelle ligne vise à simplifier les déplacements entre le nord et le sud pour les habitants du département en offrant une liaison rapide, régulière et fiable, sans passer par Paris, entre les principaux pôles d’emplois du département. De nombreuses correspondances seront proposées avec les lignes de Trains A, C, L, J, U et N.

Les travaux de la première phase du projet entre Saint-Cyr et Saint-Germain ont débuté en février 2017. En ce qui concerne la phase 2, qui doit prolonger ce premier tronçon au nord jusqu’à Achères, les conclusions d’une première enquête publique en 2014 ont amené à effectuer des études complémentaires afin de valider la faisabilité d’un tracé urbain alternatif, beaucoup plus avantageux en termes de desserte et de trafic voyageurs, avec notamment la correspondance avec les lignes A et J à la gare de Poissy.

La présentation de ce nouveau tracé a débuté avec une concertation complémentaire en 2016, et continue désormais avec une enquête publique, dernière étape préalable à la déclaration d’utilité publique.

Une enquête publique complémentaire unique du 8 janvier au 9 février 2018

Cette procédure a pour but principal d’offrir aux habitants des communes impliquées (Achères, Saint-Germain-en-Laye, Poissy) une présentation claire des avantages et inconvénients induits par le tracé alternatif par rapport au tracé initial proposé en 2014. Le nouveau tracé prévoit de passer par le centre de Poissy (gare RER de Poissy, quartiers de La Bruyère, Saint-Exupéry et futur quartier de Rouget de Lisle), plus dense et fréquenté que la station prévue dans le cadre du tracé initial. Les incidences de ce tracé ont été étudiées sous toutes les coutures.

L’enquête portera également sur la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de la ville de Saint-Germain-en-Laye.

Comment participer ?

Pour s’informer et donner son avis, il est possible de :

  • s’exprimer sur des registres disponibles en mairie, à la préfecture des Yvelines ou sur le site tram13.express.phase2.enquetepublique.net après avoir consulté le dossier d’enquête publique complémentaire
  • participer à la réunion publique organisée le 11 janvier 2018 à 19h30 au théâtre municipal de Poissy
  • échanger avec les membres de la commission d’enquête lors de permanences organisées à Poissy, Saint-Germain-en-Laye et Achères entre le 17 janvier et le 9 février 2018
  • écrire par courrier ou par courriel à la commission d’enquête

À l’issue de l’enquête, les résultats obtenus participeront au choix du préfet pour l’un des deux tracés proposés, et ce afin de le déclarer d’utilité publique.

Toutes les informations pratiques sont consultables dans le dépliant, l’affiche et la brochure de l’enquête publique, disponibles en téléchargement ci-dessous.

Le projet du prolongement en bref

Le tracé du prolongement du Tram 13 Express reliera Achères-Ville à Saint-Germain Grande Ceinture à l’horizon 2026. Plusieurs stations sont prévues, 4 pour le tracé initial (Saint-Germain Grande Ceinture, Poissy Grande Ceinture, Achères-Chêne-Feuillu, Achères-Ville) et 6 pour le tracé urbain alternatif (Saint-Germain Grande Ceinture, Poissy Gambetta, Poissy RER, Poissy ZAC, Achères-Chêne-Feuillu, Achères-Ville).

Les maîtres d’ouvrage de ce projet sont Île-de-France Mobilités (coordination globale du projet), SNCF Réseau (réseau ferré national) et SNCF Mobilités (entretien des bâtiments gare).

Le projet est financé par l’État à 16,8%, la Région Île-de-France à 53,2% et le Département des Yvelines à 30%, pour un montant de 250 millions d’euros. Le matériel roulant, qui représente 11 nouvelles rames pour un investissement de 53 millions d’euros, et l’exploitation sont financés à 100% par Île-de-France Mobilités.