Île-de-France Mobilités agit pour la qualité de l’air

La qualité de l’air figure parmi les premières préoccupations environnementales des Franciliens. Île-de-France Mobilités et la région Île-de-France agissent avec le déploiement de mesures pour améliorer la qualité de l’air et offrir une mobilité durable et solidaire.

Campagne de lutte contre la pollution : Une île-de-France plus respirable
Une Île-de-France plus respirable

Amélioration des transports collectifs
Île-de-France Mobilités a lancé un plan de rénovation du matériel roulant avec l’achat ou la rénovation de plus de 700 rames afin que l’ensemble de nos trains soient confortables, équipés de vidéoprotection et de tout le standard du confort moderne se déploie. Les nouveaux trains sont plus respectueux de l’environnement et consomment 20 % d’énergie en moins, grâce à un système de récupération de l’énergie produite au freinage et grâce à la climatisation et au chauffage sont ajustés automatiquement en fonction du nombre de passagers à bord.

Remplacement des bus diesel par des bus électriques et au biogaz
2000 bus électriques et GNV vont être commandés d’ici 2020. L’objectif est de faire circuler 100 % de bus écologiques dans toutes les zones denses de la région d’ici 2025, ce qui nécessitera le déploiement progressif de plus de 5 000 bus propres, biogaz ou électriques.

Étude sur les émissions des bus en conditions réelles de circulation
Depuis juin 2018, Île-de-France Mobilités et Airparif mesurent les gaz d’échappement de différents bus franciliens (différents types de motorisation) en conditions réelles d’exploitation (en circulation et avec des passagers). Il sera ainsi possible de mesurer les bénéfices pour les Franciliens de la politique pour l’amélioration de la qualité de l’air menée par Île-de-France Mobilités.

Multiplication des Parcs relais
Pour aider les Franciliens à lâcher leur voiture, Île-de-France Mobilités a lancé la création d’ici 2021 de 10 000 places supplémentaires en Parcs Relais près des gares.

Renfort d’offre bus massif
Pour faciliter les déplacements en bus, Île-de-France Mobilités a déjà renforcé 650 lignes partout dans la région. De nouveaux renforts d’offre sont prévus cette année. Objectif : une offre bus dense et adaptée aux besoins des Franciliens.

Création de consignes vélos sécurisées
Île-de-France Mobilités déploie des consignes à vélos Véligo dans les gares d’Île-de-France. 7000 places sont d'ores et déjà disponibles dans 149 gares et plus de 3000 places supplémentaires sont financées ou en cours de réalisation. L'objectif est d’atteindre 50 000 places d'ici 2025.

Lancement de Véligo Location et création d'une aide à l'achat
Les Franciliens disposent depuis septembre 2019 du plus grand service de location longue durée de vélos à assistance électrique (VAE) au monde avec 10 000 vélos électriques disponibles. L’objectif étant d'encourager l’utilisation du vélo notamment pour les trajets domicile-travail. par ailleurs, pour encourager le basculement des Franciliens vers le vélo à assistance électrique, Île-de-France Mobilités a mis en place une prime d’aide à l’achat allant jusqu’à 500€ pour les VAE et pour les vélos cargos sans assistance électrique acheté depuis le 1er décembre 2019. La prime pour les vélos cargos à assistance électrique pourra atteindre 600 €.

Soutien accru au covoiturage
Le covoiturage est une solution pour faire circuler moins de voitures sur les routes, provoquer moins d’embouteillages et maintenir une meilleure qualité de l’air. Pour l’encourager, Île-de-France Mobilités s’est engagé à multiplier les places réservées au covoiturage dans les Parcs relais. De plus, pour faciliter l’accès à l’offre de covoiturage, le calculateur d’itinéraires ViaNavigo intègre désormais un mode de recherche « covoiturage », complémentaire des transports en commun. Par ailleurs, une aide financière est accordée aux passagers et conducteurs.

Promotion des circulations douces
La Région a adopté un nouveau plan régional en faveur du vélo : son objectif est de mettre en selle les Franciliens et de tripler la pratique d’ici 2021 avec 2 millions de déplacements tous les jours. La Région et Île-de-France Mobilités mobiliseront ensemble 100 M €.