Un projet de réseau de Cars Express pour connecter rapidement la Grande couronne au reste de l'Île-de-France

Publié le

  -  

Mis à jour le

Lecture 3 min

Un réseau de Cars Express pour renforcer l'offre de bus francilienne et mieux connecter la Grande couronne au reste du territoire francilien ? Un projet qui pourrait devenir réalité. On vous explique ?

Bus en gare de Massy-Palaiseau dans l'Essonne -© Cyril BADET - Ile-de-France Mobilités
Bus en gare de Massy-Palaiseau dans l'Essonne -© Cyril BADET - Ile-de-France Mobilités

Faciliter l'accès aux transports collectifs est un critère essentiel de la qualité de vie des habitants en Île-de-France.

Dans certaines parties de la Grande couronne, éloignées des lignes de trains et de RER, les connexions entre le réseau de transport local et les grands axes du réseau collectif sont encore limitées, obligeant souvent les habitants à utiliser leur véhicule personnel pour leurs déplacements du quotidien (domicile-travail, domicile-étude, etc).

Une inégalité d'accès à la mobilité collective à laquelle Île-de-France Mobilités souhaite répondre concrètement.

Le réseau Cars Express : connecter simplement la Grande couronne au reste du territoire francilien

Partant de ce constat, Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France, a demandé à François Durovray, Président du Département de l’Essonne et administration chez Île-de-France Mobilités, de travailler à un projet de création d’un réseau de Cars Express Régionaux (le CER) qui reliera la Grande couronne aux transports collectifs du réseau d'Île-de-France Mobilités. 

Un nouveau réseau dont l'ambition est d'améliorer la mobilité des Franciliens et densifier l'offre de bus, tout en proposant une alternative écologique, économique, confortable et efficace à la voiture individuelle.

À quoi ressemblerait le réseau de Cars Express ?

Après plusieurs mois de travail, à l'écoute des collectivités territoriales, des exploitants de lignes et des associations de voyageurs, François Durovray présente, le 30 novembre 2023, un plan de déploiement du projet de Cars Express Régionaux, dont les premières mises en services pourraient débuter dès 2024.

Le projet Cars Express Régionaux, c'est :

  • 45 nouvelles lignes et 9 lignes existantes renforcées qui connecteront la Grande couronne au réseau collectif francilien depuis les grands axes routiers de la région.
  • L'aménagement d'une trentaine de voies réservées dans le trafic autoroutier régional pour garantir un trajet rapide, une durée garantie et gagner du temps en comparaison d'un trajet réalisé en voiture,
  • La création d'une quarantaine de pôles d’échanges multimodaux - des lieux permettant aux voyageurs de changer de mode de transport, stationner leur automobile, vélo ou deux-roues avant d’emprunter le réseau collectif ou encore attendre confortablement l'arrivée de leur car-, et le réaménagement d’une trentaine de pôles existants,
  • Une ligne accessible à haut niveau de services avec des cars 100 % propres qui permettent aux voyageurs de télétravailler avec un ordinateur, lire, regarder un film ou échanger entre voyageurs,
  • Une ligne performante avec un nombre d'arrêts limités et des itinéraires directs entre chaque grand pôle.

Un déploiement en deux phases

Dans le schéma directeur du projet de Cars Express, François Durovray, propose un déploiement en deux phases.

Une première phase entre 2024 et 2025

Durant laquelle, les lignes pouvant circuler sur des voies existantes renforcées ou sur les voies destinées aux Jeux de Paris 2024 seraient premièrement déployées. Cette phase concerne un total de 24 liaisons dont celles entre Poissy-Meaux et Plaisir-Saint Cloud.

Les lignes de car choisies se connecteront au prolongement de la ligne 14 vers Orly ainsi qu'au tronçon sud de la future ligne de métro 15 entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs.

Une deuxième phase, à partir de 2026

Lors de cette deuxième phase, ce serait au tour des nouvelles liaisons, dépendantes de voies de bus sur autoroute, d'être mises en services. : 27 lignes au total dont, par exemple, les liaisons entre Argenteuil-Nanterre ou Thoiry-La Défense.

Elles seront connectées au reste des lignes de métro en Petite et Grande Couronne, les lignes 15 ouest et est, 16, 17 et 18.

Quel est le rôle d'Île-de-France Mobilités dans le développement du projet de Cars Express ?

  • Financer intégralement la mise en service des 45 nouvelles lignes et le renforcement des 9 lignes existantes, soit 300 millions d'euros d'investissements,
  • Financer l'aménagement des différentes gares et pôles multimodaux d'ici à 2030 pour un coût allant entre 150 et 200 millions d'euros,
  • Réaliser l'exploitation des lignes avec un budget annuel de 70 millions d'euros,
  • Financer l'achat de 200 autocars supplémentaires pour près de 70 millions d'euros.
Bus Express à La Défense -© Cyril BADET - Ile-de-France Mobilités
Bus Express à La Défense -© Cyril BADET - Ile-de-France Mobilités