Espace maître d'ouvrage : le label Parkings Relais

Publié le

Grâce aux investissements d'Île-de-France Mobilités depuis 2016, près de 22 500 places de parkings labellisées Parkings Relais sont aujourd'hui disponibles dans 83 parkings en Île-de-France. Elles seront près de 24 000 fin 2026.
© Christophe RECOURA - Ile-de-France Mobilités
© Christophe RECOURA - Ile-de-France Mobilités

Parkings Relais d'Île-de-France : quels objectifs ?

Le label Parking Relais vise à :

  1. Définir une qualité de service homogène pour l’ensemble des Parkings Relais financés par Île-de-France Mobilités,
  2. Et améliorer la visibilité du service au sein des pôles d’échanges.

Les exigences du label Parking Relais

Le label encadre 8 principes de qualité de service visant à faire des places de parking disponibles dans les Parkings Relais, des équipements d’intermodalité attractifs pour les voyageurs.

1 - L'identité Parking Relais

Les maîtres d’ouvrage souhaitant obtenir le label doivent respecter la charte graphique définie par Île-de-France Mobilités afin d’améliorer la visibilité du service.

2 - Propreté et entretien

Le maître d’ouvrage s’engage à mettre en place des modalités de gestion et d’entretien permettant d’offrir aux voyageurs des équipements propres, attractifs et agréables à utiliser.

3 - Sécurité et sûreté

Le maître d’ouvrage s’engage à maintenir en bon état les dispositifs de sécurisation du Parking Relais et à respecter la réglementation en matière de sécurité incendie.

4 - Accessibilité, accueil et information voyageur

Le Parking Relais est accessible à tous les voyageurs et doit leur fournir une information visible, lisible et à jour afin qu’ils puissent effectuer leur trajet intermodal dans les meilleures conditions.

5 - Les tarifs

Le maître d’ouvrage respecte la grille tarifaire définie par le label, en fonction du type d’équipement et de la zone tarifaire Navigo.

Il a la possibilité d’inclure le tarif à zéro euro pour les voyageurs disposant d’un forfait annuel Navigo actif.

6 - Utilisation de Navigo

Dans la perspective d’une vision MaaS, le passe Navigo doit être utilisé pour accéder au Parking Relais.

7 - La multimodalité

En fonction des ambitions locales, le Parking Relais doit comprendre :

  • Des places de stationnement pour les vélos,
  • Les motos,
  • Le covoiturage et l’autopartage,
  • Et être équipé de bornes de recharges pour véhicules électriques.

8 - Transparence d’exploitation

Vous trouverez ci-dessous tous les documents nécessaires :

La qualité de service du label Parkings Relais

Chaque année, le maître d'ouvrage doit respecter une série d'engagements pour la qualité de service qui font partie du label Parking Relais.

Île-de-France Mobilités utilise plusieurs outils pour évaluer le respect des engagements de qualité de service :

  • le rapport annuel,
  • les visites de clients mystères accompagnées d'un reportage photographique,
  • etc.

Cette évaluation conduit à l'attribution ou non du bonus selon les montants établis dans chaque convention d'exploitation.

Les enquêtes clients-mystères

À l'avenir, les enquêtes clients-mystères seront réalisées plus régulièrement tout au long de l'année. Les résultats seront communiqués au maître d'ouvrage afin qu'il puisse prendre des mesures correctives.

Cette évolution permettra :

  • de garantir la qualité du service Parking Relais aux voyageurs tout au long de la durée de la convention,
  • de partager des méthodes d'évaluation objectives,
  • et d'assurer l'instruction des bonus en temps utile.

Les maîtres d’ouvrages et leurs exploitants seront associés à la mise en œuvre de ces nouvelles modalités de suivi pour une bonne appropriation des nouveaux outils déployés par Île-de-France Mobilités.

Quels sont les financements apportés par Île-de-France Mobilités ?

En termes d’investissement, le maître d’ouvrage peut bénéficier d’une subvention maximale de 70 % du projet de la part d’Île-de-France Mobilités, avec un plafond de subvention :

  • de 11 000 €/ par place pour les parkings en ouvrage,
  • et de 5 000 €/ par place pour les parkings au sol.

L’exploitation des Parkings Relais

Lors de la réalisation d’un Parking Relais, le maître d’ouvrage s’engage à exploiter l’équipement, financé par Île-de-France Mobilités, pendant une durée de 10 à 30 ans.

Il s'engage également à le faire dans le respect du label et à mettre en œuvre une politique de stationnement aux abords de l’équipement afin que celui-ci soit occupé à 80 % par les usagers des transports collectifs.

Formule d'indexation annuelle des tarifs

Les tarifs mensuels sont réglementés en fonction du référentiel de service du label Parking Relais. Ces montants peuvent être indexés selon la formule d'indexation prévue dans la convention entre Île-de-France Mobilités et le maître d'ouvrage et précisée dans l’item 5 du label Parking Relais.

Pour faciliter ce calcul, vous trouverez l'indice Kn de l’année en cours applicable en fonction de l’année de labellisation dans les documents téléchargeables sur ce site.

Démarche pour bénéficier des subventions d'exploitation

Pour justifier de la bonne mise en œuvre du label, le maître d’ouvrage doit transmettre à Île-de-France Mobilités, au plus tard le 30 juin de l’année N+1, le rapport d’activité de l’année N afin de bénéficier des deux subventions d’exploitation :

  1. Le bonus qualité de service (S1)
  2. Le bonus fréquentation (S2),
  3. Le bonus S2 peut être complété par la subvention compensation de recette (S3*) pour les maîtres d’ouvrage mettant en œuvre le tarif à Zéro euro pour les détenteurs d’un forfait annuel Navigo.

*Pour la subvention S3, le maître d’ouvrage peut demander une avance pour chaque année d’exploitation (année N). L’année suivante, ce montant sera ajusté en fonction de l’usage réel constaté dans le rapport d’activité transmis à Île-de-France Mobilités au plus tard le 30 juin de l’année N+1.